Interview de Kevin, élève ingénieur à l’EI.CESI

Guid'Formation | 01.10.2012 à 15h23 Mis à jour le 19.11.2015 à 16h12
image

Concernant mon parcours, j’ai préparé un Bac STI Génie Mécanique option Productique au lycée Alfred Kastler à Talence. J’ai poursuivi mon cursus par un BTS CPI (Conception Produits Industriels) au lycée Gustave Eiffel à Bordeaux. J’ai souhaité poursuivre mon parcours par une école d’ingénieurs par apprentissage dans le but de favoriser mon insertion dans le monde professionnel mais aussi d’acquérir des compétences plus approfondies.

L’alternance au EI. CESI s’effectue par période de 4 ou 5 semaines en école puis 6 ou 7 semaines en entreprise et évolue au cours de la deuxième année. Enfin sur la quasi-totalité de ma troisième année, je réalise un projet industriel en entreprise. C’est un rythme inhabituel et différent des rythmes traditionnels d’alternance. Au départ, le changement d’une période à l’autre est contraignant, mais on prend peu à peu le rythme. Cependant le fait d’être au sein d’une entreprise est un avantage considérable de part la confrontation à de réels problèmes. Pour bien s’adapter à ce rythme, il est primordial d’avoir une bonne rigueur, de l’organisation et surtout beaucoup d’autonomie et de sérieux.

Ma vie associative au sein de l’école est très importante. Cette dernière met un point d’honneur à ce que tous les étudiants participent à une association. Je suis actuellement trésorier pour l’Association de la Protection de l’Environnement et des Espaces Piscicoles. C’est une responsabilité supplémentaire me permettant de découvrir un autre aspect de la vie étudiante. J’ai choisi cette association car elle me permet de partager un centre d’intérêt commun avec des camarades de promo que je ne connaissais pas forcement au préalable. De plus l’école nous donne un certain nombre d’heures pour gérer la vie associative.

La vie étudiante a à fortiori un coût mais la combinaison de l’aide au logement fournie par la CAF et l’aide au transport de la région me permet de subvenir convenablement à mes besoins. Il ne faut pas oublier que lorsque nous sommes apprenti, la rémunération s’élève en fonction de son âge et évolue au fil des années.